Maroc

Amnesty à la rescousse de ‘’treize détenus sahraouis’’ : Une action concertée avec Ban?

Gdeim Izik: La main d'Alger.www.anaharnewsmaroc.com
Gdeim Izik: La main d’Alger.www.anaharnewsmaroc.com

Amnesty International a réclamé samedi 2 avril au gouvernement marocain ‘’la libération ou la garantie d’un nouveau procès’’ au profit de ce qu’elle a qualifié de ‘’treize détenus sahraouis’’ qui auraient entamé une grève de la faim depuis vendredi 1er avril. Les détenus en question ont été reconnus coupables de pillage et  de troubles à l’ordre public survenus lors des incidents de Gdaim Itzik ( Laayoune) en 2011. Rappelons qu’à l’issue de ces événements, 11 éléments de la sûreté marocaine avaient perdu la vie en plus de deux civils. Amnesty ne fait toutefois aucune référence aux conditions de détention ni à la situation des droits de l’Homme qui prévaut dans les campements de Tindouf. Attitude qui suscite beaucoup d’interrogations quant à la neutralité de cette ONG qui distribue les bons et les mauvais points au gré de son humeur.

À propos de l'auteur

Espace MRE

Ajouter un commentaire

Cliquer pour envoyer un commentaire