Sociéte

Décès du fondateur d’Ikea. Un succès retentissant… et des zones d’ombre

Image: thelocal.se
Image: thelocal.se

Le fondateur du Groupe Ikea Ingvar Kamprad est décédé dimanche 28 janvier dans son village natal de Smäland, en Suède, à l’âge de 91 ans. L’homme qui était attaché à son pays de manière viscérale a mis son point d’honneur à pousser son dernier soupir chez lui après avoir été à la tête d’un véritable empire des dizaines d’années durant. Considéré parmi les hommes les plus riches du monde et l’un des Suédois les plus célèbres de tous les temps, il avait aussi plusieurs squelettes dans son placard. D’abord et avant tout, dans sa prime jeunesse, il nourrissait une franche sympathie envers le national-socialisme et s’en cachait à peine. En outre, il traînait la vilaine réputation d’être particulièrement radin. Voyages en deuxième classe, une vieille Volvo comme voiture, des habits achetés en temps de solde… L’antithèse même du milliardaire standard comme ceux qui trônent à la tête du classement Forbes. Un héritage controversé à la mesure de sa légende…

À propos de l'auteur

Espace MRE

Ajouter un commentaire

Cliquer pour envoyer un commentaire