Maroc

Élections législatives du 7 octobre au Maroc: Sondages interdits!

Le ministère marocain de l’Intérieur a formellement interdit tout sondage d’opinion concernant les intentions de vote des électeurs, à quelques semaines des élections législatives, prévues le 7 octobre. Cette décision prise lundi 22 août est justifiée par le « souci de préserver la crédibilité et la transparence du processus électoral ». Il est ainsi indiqué que le ministère de l’Intérieur interdit formellement de « commander, réaliser ou publier un sondage en relation directe ou indirecte avec les élections sous peine d’amendes pouvant aller de 50 000 à 100 000 dirhams, en plus de peines de prison d’un mois à un an ».

Le département dirigé par Mohammed Hassad explique en outre que cette mesure  a été rendue nécessaire par « l’absence du cadre légal régulant les sondages d’opinion », ce qui serait de nature à rendre les résultats desdits sondages « imprécis et partiaux ». Normalement, les sondages d’opinion dans les pays à tradition démocratique ancrée sont interdits 48 heures avant les élections pour éviter de conditionner l’opinion publique, mais interdire tout au long de la compagne, c’est moins courant.

www.assdae.com
www.assdae.com

À propos de l'auteur

Espace MRE

Ajouter un commentaire

Cliquer pour envoyer un commentaire