Maroc

Gazoduc Maroc-Nigéria: Les organisations environnementalistes, en état d’alerte

Image: Afrique Environnement
Image: Afrique Environnement

Le projet de gazoduc entre le Maroc et le Nigéria sur une longueur de 5000 kilomètres ne fait pas que des heureux. Ainsi une quarantaine d’organisations de protection de l’environnement considèrent que ce projet « ne peut que contribuer au réchauffement de la planète du fait de l’exploitation des ressources fossiles qui en découlerait ». Il fallait s’attendre à une sortie de la part de ces organisations qui se mettent en état alerte à chaque fois qu’il est question de gazoduc, mettant en avant la précarité de l’écosystème. Rappelons que le projet en question requiert une enveloppe de 20 milliards de dollars, ce qui devrait en toute logique procurer des milliers de postes d’emploi au profit d’un continent qui en a grandement besoin. Il devrait aussi amener le Nigéria, selon les calculs politiques du Maroc à adopter une position plus nuancée concernant la question du Sahara après une longue période de soutien sans faille au profit des séparatistes.

À propos de l'auteur

Espace MRE

Ajouter un commentaire

Cliquer pour envoyer un commentaire