Sociéte

Jerada: Enterrement dans la colère de deux frères mineurs.

Ville de Jerada. Image: Centerblog
Ville de Jerada. Image: Centerblog

Des centaines de personnes ont manifesté pour la quatrième journée consécutive à Jerada ( 60 kilomètres au sud d’Oujda) après le décès de deux mineurs suite à un un éboulement survenu à l’intérieur de cette mine de charbon légendaire exploitée depuis les premiers temps du protectorat français. Ce n’est que lundi 25 décembre que la famille des victimes ( deux frères) a accepté de les enterrer. Officiellement, la mine de Jerada est désaffectée depuis 1998 après des dizaines d’années d’exploitation. Le coût d’extraction du charbon de cette mine s’est envolé au fil des années, forçant sa fermeture par les autorités. Mais, face à la misère accablante qui sévit dans la partie méridionale de l’Oriental, plusieurs personnes ont continué à extraire clandestinement du charbon de cette mine et c’est ce qui explique en bonne partie le décès des deux jeunes hommes. Les manifestants ont réclamé entre autres des alternatives qui mettraient la jeunesse à l’abri du besoin de prendre de tels risques.

À propos de l'auteur

Espace MRE

Ajouter un commentaire

Cliquer pour envoyer un commentaire