Sociéte

Maroc: Uber met la clé sous le paillasson

Image: bladi.net
Image: bladi.net

Uber-Maroc dresse patte blanche. Après trois années d’activités dans le Royaume, la plate-forme de transport a annoncé qu’elle allait se retirer le 23 février sans trop entrer dans les détails liés à sa performance au cours de cette période. La concurrence farouche, pour ne pas dire carrément musclée opposée par les chauffeurs de taxis et les difficultés à se faire reconnaître comme un acteur légal et compétitif dans le transport collectif ont décidé Uber à plier bagages. Selon l’hebdomadaire Jeune Afrique, le nombre d’usagers que compte Uber au Maroc est de l’ordre de 19 000 pour 300 chauffeurs. La mésaventure d’Uber au Maroc est loin de constituer une exception. Dans pas mal de pays, entre la législation locale, les pressions exercées par les syndicats et l’accueil mitigé réservé par les médias, les conditions n’étaient pas réunies pour l’implantation de cette plate-forme qui se veut de proximité. Mais d’après les responsables d’Uber, dans pas mal de cas, ce n’est qu’un au revoir en attendant que les nuages se dissipent!.

À propos de l'auteur

Espace MRE

Ajouter un commentaire

Cliquer pour envoyer un commentaire