Migrance

Québec: R’kia Laroui, chevalière de l’Ordre national

[otw_is sidebar=otw-sidebar-3]La professeure d’origine marocaine, R’kia Laroui, a été décorée, mercredi, des insignes de chevalière de l’Ordre national du Québec, une distinction qui honore le parcours et les réalisations de personnalités québécoises d’exception. Née à Casablanca, R’kia Laroui, professeure à l’Université du Québec à Rimouski, s’emploie depuis plusieurs années à améliorer la condition des femmes et leur statut social. Depuis 2012, elle est vice-présidente du Conseil du statut de la femme au Québec. Détentrice d’un Doctorat en sciences de l’éducation de l’université Laval, d’une maîtrise en sciences de l’éducation de l’université de Sherbrooke, d’un DEA en linguistique de l’Université Mohammed V de Rabat, R’kia Laroui a notamment publié plusieurs écrits dans des ouvrages et des revues scientifiques.

Mme Laroui est reconnue professeure internationale, elle a enseigné en tant que professeure invitée dans plus de cinq universités : Université de Bordeaux , Université de Paris XIII,  Université d’Alexandrie, Université de Pittsburg (USA), Université Charles de Gaulle, Lille 3, Université Catholique de l’ouest à Angers (France), .
Dans un communiqué publié à cette occasion, le recteur de l’UQAR, Jean-Pierre Ouellet, a affirmé que « cette distinction témoigne de l’apport considérable de la professeure R’

R'kia Laroui
R’kia Laroui

kia Laroui pour une meilleure égalité entre les femmes et les hommes et Cet engagement s’est d’ailleurs reflété autant dans ses implications sociales que professionnelles »

À propos de l'auteur

Mohammed Sadri

Ajouter un commentaire

Cliquer pour envoyer un commentaire