Maroc

Sahara: Clap de la fin des exonérations fiscales?

Image: Twitter
Image: Twitter

Dans un article mis en ligne vendredi 8 septembre, intitulé:  » Le Maroc veut en finir avec le statut de paradis fiscal au Sahara », l’agence EFE a indiqué que Rabat entend réellement mettre un terme au statut particulier dont bénéficient les provinces du Sud. D’une part, à travers la subvention de certaines denrées de première nécessité, en plus du carburant, de l’acquisition d’un logement… Et d’autre part à travers l’exonération fiscale des compagnies qui ont fait le choix de s’installer au Sahara. Certaines d’entre elles n’entretiennent aucun autre rapport avec les provinces du Sud hormis le fait d’y être domiciliées alors que l’essentiel de leurs activités se passe plus au nord. Selon EFE, ces privilèges qui relèvent de l’anomalie supposent pour l’État une enveloppe de près de 4,5 milliards de dirhams par an, payés par le contribuable marocain. Une situation qui relève de l’anomalie et qui créé de facto deux classes de citoyens suivant leur lieu d’établissement.

Commentaire

commentaire

À propos de l'auteur

Espace MRE

Ajouter un commentaire

Cliquer pour envoyer un commentaire