Politique

Selon Nizar Baraka: Le Parti de l’Istiqlal passera à l’opposition.

Image: Article19.ma
Image: Article19.ma

Le Parti de l’Istiqlal, deuxième formation politique en termes de représentation au Parlement s’apprête à « lâcher » le gouvernement Benkirane. C’est ce qu’a fait savoir son Secrétaire général Nizar Baraka, par ailleurs Président du Conseil économique et social. Invité au Forum de la MAP, M. Baraka soutient que la passage à « l’opposition constructive » pourrait intervenir en avril, soit au lendemain de la tenue du Conseil national du Parti. Cette décision serait ‘motivée par la présence d’un courant majoritaire au sein de l’Istiqlal favorable à une nouvelle orientation’. Si ça devait se confirmer, l’Istiqlal serait alors passé en quelques mois seulement d’un soutien sans faille au gouvernement El Othmani à un soutien critique, puis à une « critique constructive » pour reprendre la formule de M. Baraka. Rappelons que ce parti historique avait été écarté du gouvernement suite à une sortie tonitruante de son ancien leader Hamid Chabat sur la Mauritanie qu’il avait qualifiée de « marocaine ». Ce qui avait provoqué alors un sérieux incident diplomatique.

À propos de l'auteur

Espace MRE

Ajouter un commentaire

Cliquer pour envoyer un commentaire