Sociéte

Tanger: La reconnaissance d’un cas de paternité extraconjugale annulée par la Cour d’appel

Image: La Vie Eco
Image: La Vie Eco

Une sentence du Tribunal de première instance de Tanger qualifiée d’historique par les défenseurs des droits de la personne a été annulée par la Cours d’appel de la capitale du détroit. Ainsi, une décision rendue fin 2016 concernant un cas de reconnaissance de paternité extramatrimoniale vient d’être renversé a indiqué l’agence EFE dans une dépêche mise en ligne jeudi 12 octobre. Le Tribunal de première instance de Tanger avait non seulement reconnu la paternité d’une fillette née hors mariage mais obligé le père à verser à la mère une pension de 10 000 dirhams incluant les arriérés. Une sentence encensée par plusieurs militants des droits de la personne et surtout les organismes qui défendent les mères célibataires. La remise en question de cette décision de la Cours d’appel traduit une évolution en dents de scie que connaît le Maroc en ce qui concerne la condition des mères hors mariage. Il y a fort à parier que ce dossier ne sera pas clos pour autant.

À propos de l'auteur

Espace MRE

Ajouter un commentaire

Cliquer pour envoyer un commentaire